Exceptionnelles

13 décembre 2014 - 17:06

Victorieuses de la Serbie 27 - 16, les Femmes de Défis ont réalisé une très grande prestation ce soir face aux vice-championnes du monde. Avec une défense imperméable et des montées de balles bien négociées, les Françaises ont survolé ce 2e match, en total contraste avec celui en ouverture face à la Slovaquie lundi dernier.


Avec deux succès, les joueuses d’Alain PORTES réalisent un excellent début d’Euro où elles visent le Top 5. Surtout, en s’imposant sur la Serbie, l’équipe de France s’est offert de disputer la « finale » du groupe D, vendredi à 18h toujours à Osijek, face au Monténégro qui joue actuellement son 2e match face à la Slovaquie. L’enjeu sera d’accéder au Tour Principal avec le meilleur capital points possible avant d’affronter le trio sorti du groupe C (Allemagne, Croatie, Pays-Bas et Suède).

Un match référence ? Un match extraordinaire ? Un match à montrer dans toutes les écoles de handball ? Un match à revoir sur Sport + ? Le match le plus abouti de l’ère Alain PORTES et de son staff : l’équipe de France a réalisé une prestation, ne boudons pas notre plaisir, extraordinaire qui ouvre de nouveaux horizons à une équipe en quête d’un podium depuis sa dernière médaille obtenue au Mondial brésilien en 2011 (médaille d’argent) et qui rêve d'une 5e qualification d'affilée pour les Jeux olympiques de 2016. On entendra sûrement trop tôt la ritournelle du « il ne faut pas s’enflammer » mais avant, apprécions à sa grande valeur la prestation de ce soir.

Les deux équipes se sont affrontées seulement trois fois : la France mène 2-1 depuis sa récente victoire en Golden League à Larvik par 22-18 (il est vrai face à une équipe serbe qui évoluait sans plusieurs de ses joueuses majeures). Laura GLAUSER et Alice LÉVÈQUE débutent la partie. Et à la 3e minute, c’est la sociétaire de Bègles Mios Biganos qui ouvre le score d’un tir aux 9m depuis la position d’arrière droite. Nouvelle perte de balle et récupération de Laura GLAUSER qui lance Gnonsiane NIOMBLA. Elle tire sur le poteau mais le ballon est repris par Alexandra LACRABÈRE qui ajuste Katarina TOMASEVIC. Après 5 minutes de jeu, les Serbes n’ont pas encore trouvé le chemin des filets. En revanche les Tricolores réalisent un très bon début de match avec une défense imperméable : Camille AYGLON marque sur l’aile droite et pousse le coach serbe, Sasa BOSKOVIC, à poser un 1e temps mort (6e). Alice LÉVÈQUE est sanctionnée d’une exclusion de 2’ mais les Serbes perdent la balle. Jelena POPOVIC voit sa tentative bloquée par Laura GLAUSER qui préserve son but (9e). POPOVIC trouve le chemin des filets alors quel les femmes de Défis évoluent toujours à 5. Sur une montée de balle rondement menée, Alex LACRABÈRE marque encore de près 4-1 (10e). Cette fois c’est Nina KANTO qui est exclue pour une faute sur Andrea LEKIC (11e). Tir contré et Laura GLAUSER envoie Gnonsiane NIOMBLA marquer en contre-attaque. Début de match de très haut niveau de la Messine Laura GLAUSER qui détourne encore un tir de Jelena POPOVIC. 

Jelena ZIVKOVIC réplique à Siraba DEMBÉLÉ avant d’être exclue 2’. Grâce ZAADI, peu en réussite face à la Slovaquie, marque de près : les Françaises mènent 7-2 (18e). La défense tricolore abat un travail considérable combiné aux arrêts de Laura GLAUSER. Les vice-championnes du monde ont inscrit seulement 2 buts en vingt minutes. Alice LÉVÈQUE conclue une jolie montée de balle et c’est un +6 pour les Françaises (20e). Grâce ZAADI voit son tir repoussé par le poteau. Nouvel arrêt de Laura GLAUSER face à Katarina STEPANOVIC. Paule BAUDOUIN transforme un penalty pour porter la marque à 9-2 (22e). Jelena POPOVIC voit encore son tir détourné par la gardienne française. Tir sur la barre de Katarina KRPEZ et Nina KANTO obtient ensuite un penalty. 10-2 (25e) après le 2e penalty transformé par Paule BAUDOUIN qui nettoie la lucarne de Jovana RISOVIC. Jovana STOILJKOVIC trouve la faille après 9 minutes sans marquer ! Nouvelle faute sur Nina KANTO et qui transforme la sentence ? Paule BAUDOUIN pour la 3e fois, 11-3 (28e). À 45 secondes du terme de la 1e période, Alain PORTES pose logiquement un temps mort.

Dès la reprise, nouvel arrêt de Laura GLAUSER. Nina KANTO marque dans la foulée et Sanja RAKOVIC est exclue 2’.  Les Françaises mènent 12-4 puis 13-4 avec le but de Gnonsiane NIOMBLA. Camille AYGLON voit son tir repoussé mais Nina KANTO surgit et la France possède 10 buts d’avance (33e). Et de 11 buts avec Alexandra LACRABÈRE qui marque entre les jambes de Katarina TOMASEVIC. Siraba DEMBÉLÉ s’envole au-dessus de la zone et le score devient impensable : 16-4 à la 36e ! Nina KANTO est exclue pour la 2e fois : les Françaises évoluent en infériorité numérique et Biljana BANDELIER en profite pour inscrire le 5e but de son équipe. Sanja RAKOVIC score aussi : à la 38e minute, c’est la première fois que les Serbes marquent deux fois d’affilée. Mais Alexandra LACRABÈRE tente sa chance de loin et trouve la lucarne : 17-6. Alice LÉVÉQUE est aussi exclue pour la 2e fois. Gnonsiane NIOMBLA réplique à Sanja RAKOVIC : l’écart est de 11 buts, 18-7 (39e). Nouveau tir des 9m d’Alexandra LACRABÈRE qui fait parler son bras gauche : 19-8 (41e). Allison PINEAU marque et nouvel écart de 12 buts (20-8) avant que que Jovana STOIJKOVIC ne marque aussi. Penalty transformé par Alexandra LACRABÈRE : 21-9 (43e). Gnonsiane NIOMBLA est sanctionnée à son tour de 2 minutes : les trois françaises averties en première mi-temps le sont aussi en deuxième. Nina KANTO porte la marque à 22-11 puis écope d’une troisième sanction : elle doit rejoindre le banc définitivement, c’est sans conséquence au vue du score. Kristina RADOJIEVIC marque (13-22) et Alain PORTES pose un temps mort. Allison PINEAU marque, Biljana BANDELIER lui répond aussitôt : 23-14 (55e), le résultat est entendu. Paule BAUDOUIN marque un 4e but (100%). Marie-Paule GNABOUYOU signe son entrée avec trois buts pour boucler la marque 27-16 (58e). Penalty devant Laura GLAUSER et nouvel arrêt de la Messine qui se révèle au plus haut niveau.

L’équipe de France s’impose 27 à 16 et la Serbie devra impérativement battre la Slovaquie pour espérer rejoindre le Tour Principal.


DÉCLARATIONS :

Alexandra LACRABÈRE : il fallait que l’on se rassure sur un match à enjeu. On a bien réagi et en 2e mi-temps on a continué à les enfoncer. De la part des vice-championnes du monde, c’est invraisemblable de les voir inscrire seulement trois buts. Tu les vois douter et tu te sens fort. On ne voulait pas se faire marcher dessus. J’espère qu’on va se servir de ce match là pour aller le plus loin possible car l’Euro ne fait que débuter. On va profiter de cette victoire mais vite s’y remettre car c’est loin d’être terminé.

Laura GLAUSER : j’ai appris dans le vestiaire, avant l’échauffement, que je débuterais. J’avais préparé le match et travaillé en vidéo donc je n’étais pas surprise mais cela fait toujours quelque chose de l’entendre.
J’étais stressée et je tremblais mais la défense m’a beaucoup aidé et c’est grâce à elles que j’ai pu faire un bon match. Au milieu de la 1e mi-temps j’ai vu que les Serbes ne trouvaient pas de solutions. On leur a fait perdre leurs moyens.
J’ai beaucoup échangé avec Armelle, Amandine et Frédéric PEREZ. Sans eux je n’aurais pas réalisé une prestation aussi accomplie. Le premier arrêt, c’est le plus important pour se mettre dans le match. Alain PORTES est toujours positif avec nous et nous réconforter. Il donne confiance. J’ai besoin qu’on me valorise mais ma maman est là pour me maintenir la tête sur les épaules. Je ne pense pas que je réalise ce qu’il s’est passé ce soir. 

Alice LÉVÈQUE : Je ne m‘attendais pas à débuter. Avant le match, Alain m’a dit un super truc que j’ai envie de garder pour moi (les journalistes lui soufflent : « que tu étais la meilleure joueuse de ta génération chez les jeunes »). Je ne m’attendais pas à jouer en attaque et autant de temps mais comme cela s’est bien passé dès le début, Alain m’a laissé. Je n’ai pensé à rien, j’ai joué. Jusqu’à présent je n’avais jamais réussi à me montrer en équipe de France. J’ai saisi ma chance et je suis vraiment très contente. J’ai vraiment kiffé, surtout avec une telle victoire. C’est énorme. On s’est demandé comment elles pouvaient ainsi douter. C’est le fruit de notre travail. 

Nina KANTO : On les a étouffées et elles n’ont pas trouvé de solutions. On a mis des contre-attaques pour prendre un écart confortable puis on a géré le match. C’était génial. Franchement la défense… Il faut que je revois les images mais on avait tellement à cœur de se lâcher et de ne pas faire de complexes. C’est l’une des plus belles victoires de l’équipe de France. Je suis passée par beaucoup d’émotions pendant ce match. 
Cela fait plaisir et nous donne du courage pour la suite car ensuite on jouera le Monténégro et ce sera plus difficile. Cela va cogner plus fort et truquer.
On va essayer d’engranger le maximum de points. Je trouve que c’est positif de jouer tout de suite face à des équipes plus rudes car nous avons laissé beaucoup de forces ce soir.

Allison PINEAU : chacun à apporté sa pierre à l'édifice On les a étouffées d'entrée puis on les a éteintes. La 1e mi-temps a été primordiale avec ce score de 11-3. On a continué à bien défendre et cela a permis de faire tourner. On espérait gagner mais on s'attendait à un score plus serré. Ce sera une belle bataille vendredi face au Monténégro.

Alain PORTES : la Serbie est diminuée. Celles qui ont été blessées ne sont pas à 100 %. je crois que si on les avait laissé rentrer dans le match, elles n'auraient pas lâcher. Une équipe de France qui met à 11 buts derrière la Serbie, cela ne doit pas arriver tous les jours, même chez les garçons. Je ne m'attendais pas à un tel scénario. Nous avons été audacieux et nous avons été récompensés. Je n'avais pas d'inquiétude à lancer Laura qui est calme et posée. Avec Amandine nous avons ainsi deux options de qualité. Nous avons aussi surpris l'adversaire avec Alice LÉVÈQUE.
C'est un grand match de l'équipe de France. Défensivement c'est le meilleur mais offensivement on peut mieux faire.
Nous allons affronter le Monténégro et elles vont peut-être nous craindre un peu. Tant mieux. J'espère qu'on va continuer sur cette dynamique. On n'a rien gagné, le chemin est encore long mais on a envoyé un message.


STATISTIQUES : 
France : Glauser (12 arrêts) - Lacrabère (6 buts) - Baudouin (4) - Kanto, Niombla et Gnabouyou (3) - Pineau, Dembélé et Lévêque (2) - Ayglon et Zaadi (1)
Serbie : Tomasevic (5 arrêts) et Risovic (4 arrêts) - Rajovic et Stoiljkovic (4) - Bandelier (2) - Krpez, Popovic, Stepanovic, Leki, Radijevic et Liscevic (1)

LA SÉLECTION : 16 + 2
Gardiennes : Amandine LEYNAUD (ZRK Vardar Skopje) et Laura GLAUSER Laura (Metz HB) – Ailières gauches : Paule BAUDOUIN (Metz HB), Siraba DEMBÉLÉ (ZRK Vardar Skopje) – Arrières gauches : Gnonsiane NIOMBLA (Fleury Loiret HB) et Alice LEVEQUE (Mios Bègles Biganos) – Demi-centre : Grâce ZAADI (Metz HB), Allison PINEAU (KRIM Ljubljana) et Estelle NZE MINKO (Nantes LA) – Pivots : Nina KANTO (Metz HB) et Laurisa LANDRÉ (Le Havre AC HB) – Arrières droites : Alexandra LACRABÈRE (OGC Nice HB), Camille AYGLON (Handball Cercle Nîmes), Koumba CISSÉ (Le Havre AC HB) et Marie-Paule GNABOUYOU (Toulon Saint-Cyr) – Ailière droite : Marie PROUVENSIER (Cercle Dijon)
Remplaçantes : Marie FRANÇOIS (Cercle Dijon) et Armelle ATTINGRE (Issy Paris HB)

Délégation : Odile DUBUS (Chef de délégation) – Philippe BANA (Directeur Technique National) – Alain PORTES (Entraîneur principal) – Philippe CARRARA (Entraîneur adjoint) – Johann LANGLOYS (Entraîneur vidéo) – Frédéric  PEREZ (Entraîneur gardiennes) – Gérard JUIN (Médecin) – Annick LE NAOUR et Franck LAGNIAUX (Kinésithérapeutes) – Édina BORSOS (Manager) – Annabelle CHABANEL (Préparatrice physique) – Emmanuelle DIAZ (Attachée de presse) 

À SUIVRE EN DIRECT SUR SPORT + : avec les commentaires de Frédéric BRINDELLE et de Valérie NICOLAS.
Lundi 8 décembre : France – Slovaquie : 21-18 // Monténégro – Serbie : 22-19
Mercredi 10 décembre : Serbie – France : 16-27 // Monténégro – Slovaquie : 28-24
Vendredi  12 décembre – 18h : Monténégro – France // à 20h15 : Serbie – Slovaquie

Classement du groupe D :

1/ France 4 pts (+14)
2/ Monténégro 4 pts (+7)
3/ Slovaquie 0 pt (-7)
4/ Serbie 0 pt (-14)

 

Pour tout savoir sur l'Euro consultez le site officiel : http://huncro2014.ehf-euro.com

Commentaires

Recherche d'un entraineur ou accompagnateur et Le forum des associations 1 mois
+16 Féminines et 3 autres 1 mois
Tournoi de fin d'année 17.06.2017 : nouvelles photos 1 mois
Tournoi de fin d'année 17.06.2017 1 mois
Les courageuses du FHBC au COLOR ME RAD et 8 autres 3 mois
Tournoi familial annuel du FHBC 3 mois
Informatique 9 mois
Un nouveau professionnel à nos portes 9 mois
Bonnes Fêtes ! 9 mois
Nos équipes : nouvelles photos 9 mois
Nos équipes 9 mois
Novembre 2016 : nouvelles photos 9 mois
Novembre 2016 9 mois
17-32
+16 Masculins / Saint Jean 11 mois
+16 Masculins / Saint Jean et 2 autres : résumés des matchs 11 mois

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Entraîneurs
  • 16 Joueurs
  • 6 Supporters