Croire en leurs chances

13 décembre 2014 - 17:02

L’Euro a débuté ce soir à Györ mais l’équipe de France devra patienter jusqu’à ce lundi à 18h pour en découdre dans la compétition la plus relevée qui soit offerte de disputer aux handballeuses. Avec la Slovaquie, la Serbie et le Monténégro, les Femmes de Défis devront performer afin d’aborder le Tour Principal avec ambition pour atteindre leur objectif : terminer dans le Top 5 de cet Euro 2014 conjointement organisé par la Croatie et la Hongrie. Une position qui l’engagerait aussi plus favorablement sur la voie olympique de 2016. Ce soir Alain PORTES, à l’issue de l’entraînement dans la Gradski VRT d'Osijek, a placé Armelle ATTINGRÉ, Marie FRANÇOIS et Marie-Paule GNABOUYOU sur la liste des remplaçantes. A tout moment l’une de ces trois joueuses pourra compléter le groupe de seize ou bien les changements interviendront entre chacun des tours de la compétition.

Croire en nos chances - La bande-annonce


« Nous allons commencer la compétition à quinze, ce qui me laisse une marge supplémentaire, justifie le patron des Bleus ce soir à Osijek, à la sortie de l’entraînement dominical. Armelle a un petit pépin physique, elle ne s’est pas entraînée ce soir. Elle un petit bobo à la cuisse mais à priori dès demain ou après-demain elle pourra reprendre normalement.
 Entouré des quelques journalistes présents en Croatie, Alain PORTES estime que pendant la préparation, l’équipe de France a progressé avec des matches de haut niveau qui nous ont mis dans le rythme. Nous avons été au rendez-vous des combats physiques et tactiquement on se met en place. Toutes les joueuses se sont mises au diapason. Et de livrer le profil (lire aussi le propos ci-dessous de Philippe CARRARA) du premier adversaire des Bleues, la Slovaquie : « une équipe qui progresse beaucoup, très disciplinée, qui utilise bien ses forces avec une puissance physique importante et une défense solide capable de changer de dispositif. Elle n’a pas de joueuses géniales mais des bonnes joueuses qui usent l’adversaire. À nous de ne pas la regarder jouer, de lui rentrer dedans et de montrer que c’est la France qui a le plus d’expérience. »

Le Monténégro, tenant du titre et la Serbie, vice-championne du monde 2013, doivent aussi craindre cette équipe de France aussi imprévisible que talentueuse. Avec sa défense de fer, l’inusable marque de fabrique du handball féminin français, les Femmes de Défis possèdent les arguments pour contrarier toutes les grandes équipes européennes. Avec des montées de balle encore perfectibles et une efficacité en attaque placée à optimiser, les Françaises disposent d’une marge de manœuvre qui doit inquiéter ses adversaires. Quart de finaliste olympique en 2012, quart de finaliste mondial en 2013, la 9e place de l’Euro 2012 ne correspond pas à leur standing. Pour croire en leurs chances, elles devront jouer crânement leurs chances. 

Ce championnat d’Europe 2014 marque la huitième fois consécutive que l’équipe de France dispute le rendez-vous continental. Avec deux médailles de bronze (2002 et 2006) et deux cinquièmes places (2000 et 2010), le ratio est positif et il est légitime de viser encore le Top 5, l’objectif affirmé par toute la délégation tricolore. « Nous arrivons à l’Euro hyper motivées et avec beaucoup d’enthousiasme. Notre objectif est de terminer dans le Top 5 car le classement importe beaucoup dans le processus de qualification aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro », espère Siraba DEMBÉLÉ, la capitaine des Bleues.

Avant que la Serbie et le Monténégro ne s’affrontent lundi à 20h15, les Femmes de Défis auront tenté de repousser les ambitions slovaques nées d’un match nul concédé en juin dernier à Sala, dans un match qui n’avait plus d‘enjeu pour des Françaises déjà qualifiées pour l’Euro et à bout de souffle en fin de saison. Si l’équipe dirigée par Alain PORTES est capable de démarrer sur le même tempo que lors de ces derniers matchs, notamment face au Danemark en Golden League et jeudi face à la Hongrie, elle étouffera des Slovaques en progrès sur la scène européenne mais encore loin de l’élite. Viendra ensuite le temps de jeter toutes leurs forces pour un double affrontement très excitant : mercredi face à la Serbie, qui évoluera à quelques encablures de ses bruyants supporters et du Monténégro roi d’Europe et vice-champion olympique qui devrait compter aussi sur le soutien de ses fanatiques.

Pour arriver au Tour Principal avec des points face à un groupe C qui contient des équipes moins huppées que de l’autre côté du tableau : Allemagne, Croatie, Suède et Pays-Bas, les Bleues devront sûrement distancer le Monténégro ou la Serbie. « C’est certain que l’on préfère basculer de ce côté là mais à l’Euro toutes les équipes sont de valeur. Surtout il faudra passer avec un capital points en battant la Slovaquie et au moins l’une des deux autres équipes, espère encore Siraba DEMBÉLÉ qui fait partie des taulières avec Camille AYGLON, Paule BAUDOUIN, Nina KANTO Alexandra LACRABÈRE, Amandine LEYNAUD et Allison PINEAU, toutes deux bien en jambes après une période de blessure. Marie-Paule GNABOUYOU et ses 70 sélections se situe dans l’entre deux d’une groupe qui recense la moitié de ses joueuses à moins de 25 sélections. Ou le savant mélange de l’expérience et de l’insouciance, le cocktail gagnant pour les Bleues ?

LE PREMIER ADVERSAIRE DES BLEUES À LA LOUPE
Philippe CARRARA, entraineur adjoint d’Alain PORTES présente l’équipe de Slovaquie.

« C’est un adversaire que nous avons rencontré deux fois lors des qualifications à cet Euro. Il s’agissait du premier match avec Alain à Rouen, en octobre 2013, et nous l’avions emporté avant de concéder le nul, en juin dernier, lors du match retour. Si nous étions déjà qualifiés, nous avions respecté la compétition et pris ce match pour un moment de travail. Nous étions tombés dans le piège et dans un non-match. Elles nous avaient posé quelques problèmes. Du coup, elles ont pris de la confiance face à nous avec ce deuxième match.
La Slovaquie est une équipe solide qui forme un bloc de l’Est rigoureux avec des filles athlétiques. Leurs meilleures joueuses évoluent à l’étranger.
Ça ne sera pas un premier match facile car la Slovaquie ambitionne de se qualifier pour le Tour Principal. Il ne faudra pas prendre ce match à la légère et l’aborder avec sérieux et vigilance. »

Elles évoluent en France : Zaneta TOTHOVA et Petra BENUSKOVA (Stella Saint-Maur) – Martina SKOLKOVA (Cercle Dijon)

LA SÉLECTION : 15 + 3
Gardiennes : Amandine LEYNAUD (ZRK Vardar Skopje) et Laura GLAUSER Laura (Metz HB) – Ailières gauches : Paule BAUDOUIN (Metz HB), Siraba DEMBÉLÉ (ZRK Vardar Skopje) – Arrières gauches : Gnonsiane NIOMBLA (Fleury Loiret HB) et Alice LEVEQUE (Mios Bègles Biganos) – Demi-centre : Grâce ZAADI (Metz HB), Allison PINEAU (KRIM Ljubljana) et Estelle NZE MINKO (Nantes LA) - Pivots : Nina KANTO (Metz HB) et Laurisa LANDRÉ (Le Havre AC HB) – Arrières droites : Alexandra LACRABÈRE (OGC Nice HB), Camille AYGLON (Handball Cercle Nîmes) et Koumba CISSÉ (Le Havre AC HB) – Ailière droite : Marie PROUVENSIER (Cercle Dijon)

Remplaçantes : MARIE François (Cercle Dijon), Armelle ATTINGRE (Issy Paris HB) et Marie-Paule GNABOUYOU (Toulon Saint-Cyr)

Délégation : Odile DUBUS (Chef de délégation) – Philippe BANA (Directeur Technique National) – Alain PORTES (Entraîneur principal) – Philippe CARRARA (Entraîneur adjoint) – Johann LANGLOYS (Entraîneur vidéo) – Frédéric  PEREZ (Entraîneur gardiennes) – Gérard JUIN (Médecin) – Annick LE NAOUR et Franck LAGNIAUX (Kinésithérapeutes) – Édina BORSOS (Manager) – Annabelle CHABANEL (Préparatrice physique) – Emmanuelle DIAZ (Attachée de presse)

À SUIVRE EN DIRECT SUR SPORT + : avec les commentaires de Frédéric BRINDELLE et de Valérie NICOLAS.
Lundi 8 décembre – 18h : France – Slovaquie (à 20h15 : Monténégro – Serbie)
Mercredi 10 décembre – 18h : Serbie – France (à 20h15 : Monténégro – Slovaquie)
Vendredi  12 décembre – 18h : Monténégro – France (à 20h15 : Serbie – Slovaquie)

Retrouvez sur Facebook des galeries photos et des interviews vidéos.

 

Commentaires

Recherche d'un entraineur ou accompagnateur et Le forum des associations 1 mois
+16 Féminines et 3 autres 1 mois
Tournoi de fin d'année 17.06.2017 : nouvelles photos 1 mois
Tournoi de fin d'année 17.06.2017 1 mois
Les courageuses du FHBC au COLOR ME RAD et 8 autres 3 mois
Tournoi familial annuel du FHBC 3 mois
Informatique 9 mois
Un nouveau professionnel à nos portes 9 mois
Bonnes Fêtes ! 9 mois
Nos équipes : nouvelles photos 9 mois
Nos équipes 9 mois
Novembre 2016 : nouvelles photos 9 mois
Novembre 2016 9 mois
17-32
+16 Masculins / Saint Jean 11 mois
+16 Masculins / Saint Jean et 2 autres : résumés des matchs 11 mois

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Entraîneurs
  • 16 Joueurs
  • 6 Supporters