FRONTON HANDBALL CLUB : site officiel du club de handball de Fronton - clubeo

Un match nul prometteur

6 décembre 2014 - 18:23

Pour son ultime match de préparation à l‘Euro 2014 (7 au 21 décembre, Croatie-Hongrie), l’équipe de France s’est rassurée en obtenant un match nul prometteur en terre magyare. À Györ, les Femmes de Défis et la Hongrie se sont séparées ce jeudi soir sur un score de parité (22-22). De bon augure avant d’aller défier la Slovaquie lundi puis mercredi la Serbie, enfin le Monténégro vendredi pour boucler le tour préliminaire. Tous les matchs sont programmés à 18h et retransmis en direct sur Sport +.

Avec une 2e étape de la Golden League et son plateau relevé (Norvège, Danemark et Serbie) ajoutée à cette dernière joute face à la Hongrie, Alain PORTES a mis ses joueuses dans le grand bain du top niveau européen. Et à chaque fois son équipe a tenu la dragée aux meilleures nations européennes, avec des courtes défaites (Norvège et Danemark), une victoire (Serbie) et donc un match nul ce soir avec la Hongrie qui co-organise avec la Croatie cet Euro 2014. 

 

Reparties d’Oslo lundi à l’aube, les Bleues se sont installées à Telki pour la période d’affûtage, selon Alain PORTES. Privé d’eau courante pendant deux jours, l’équipe de France n’était pas dans le confort et c’est parfois de ces péripéties dont on souri plus tard et qui solidifient les liens d’un groupe largement remanié pour cet Euro. À la sortie du match face aux Hongroises, le sélectionneur un bilan optimiste de la préparation, à 4 jours du rendez-vous avec la Slovaquie. « Ce fût un très bon match de travail et c’est exactement ce que j’attendais. Rencontrer le pays co-organisateur, si proche de l’événement, promettait une opposition relevée. Il y a eu une belle intensité dans les duels face à un adversaire qui voulait gagner et qui a mis beaucoup de pression physique, ainsi que dans les courses sur les montées de balle. » Les Tricolores menaient à la pause (13-10) mais comptaient deux buts de retard à moins de deux minutes du terme. « Tenir en échec la Hongrie avec un arbitrage slovaque plutôt amical avec elle… C’est bien que les joueuses soient allées chercher l’égalisation. Dans la tête des filles, c’est un bon résultat et tant mieux car cela leur donne confiance, c’était l’objectif. » Le patron des Bleues avait programmé ce match car « la Golden League le semblait un peu trop loin de l’Euro. »

 

À Larvik et à Oslo, le Nîmois avait déjà procédé à une large revue d’effectif. À Györ, il a poursuivi le turnover avec 16 joueuses et notamment une mise en situation (donc en concurrence) d’Armelle ATTINGRÉ et de Laura GLAUSER (Marie FRANÇOIS a suivi le match des tribunes avec Amandine LEYNAUD). « Tout le monde a joué et a vu ce que c’était. Il me semble qu’elles sont toutes quasiment prêtes. » Camille AYGLON, touchée par une angine le weed-end dernier, a ainsi pu se frotter avec joie aux abords de la zone.« Je ne suis pas super satisfaite de ma prestation mais cela fait plaisir d’avoir retrouvé le terrain. C’est bénéfique pour moi d’avoir un dernier match avant l’Euro. On s’attendait à beaucoup d’intensité physique et on n’a pas été déçues avec les Hongroises. Ce match a permis de prendre la température avec ce qui nous attend la semaine prochaine. » 

Et d’avoir confirmé leurs aptitudes à défendre en restant dans « leur » moyenne de 22 buts seulement encaissés sur les quatre derniers matches. « On aurait pu perdre ce math mais sûrement le gagner aussi. Dans le money-time, on est -2 et on a inscrit 2 buts dans la dernière minute. L’équipe s’est montrée calme, solide et solidaire en défense. Ce match nul est peut être un résultat logique. » Peut-être car Gnonsiane NIOMBLA (4 buts ce soir) regrettait quelques coups de sifflets. « Ce match nul est une petite victoire car je pense qu’on a été mal arbitré. Mais on a su tenir bon pour aller chercher ce match nul. On commence à être bien en jambes et ce résultat donne confiance. Et de juger sa prestation : J’ai plus apporté que lors des derniers matchs. Je  monte en charge. » Une montée en charge collective à confirmer dès lundi soir (18h) face aux Slovaques et une victoire impérative pour viser haut dans cet Euro.

Statistiques : Hongrie - France : 22-22 (10-13)
Hongrie : Szucsanszki et Tomori (4) – Triscsuk et Kovacsics (3) – Bulot, Szamoransky et Mayer (2) – Planeta et Erdosi (1)
France : Dembélé (5) – Niombla (4) – Lacrabère (3) – Cissé et Landré (2) – Kanto, Pineau, Zaadi, Prouvensier, Lévèque et Gnabouyou (1)

 


Euro 2014 en Hongrie / Croatie : le programme
Tour préliminaire du 07 au 12 décembre : 
Poule A à Györ (Hon) : Hongrie – Espagne – Russie – Pologne 
Poule B à Debrecen (Hon) : Norvège – Danemark – Roumanie – Ukraine 
Poule C à Varazdin (Cro) : Suède – Allemagne – Croatie – Pays-Bas
Poule D à Ojisek (Cro) : Monténégro – France – Serbie – Slovaquie

 

Lundi 8 décembre – 18h : France – Slovaquie
Mercredi 10 décembre – 18h : Serbie – France
Vendredi  12 décembre – 18h : Monténégro – France

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Entraîneurs
  • 16 Joueurs
  • 6 Supporters