Mathieu Grébille : « ne pas gâcher »

28 novembre 2014 - 16:18

L’international Mathieu GREBILLE a programme à faire frissonner les passionnés de hand : son club, le Montpellier AH, reçoit les Allemands de Rhein-Neckar samedi soir en Ligue des Champions avant les chocs de la LNH : un déplacement à Paris mercredi prochain face à son dauphin puis la semaine suivante la réception de Dunkerque.

Il y a des tournants à bien négocier dans une saison. Les hommes de Patrice CANAYER caracolent en tête de la LNH. Seule formation invaincue (neuf victoires et deux défaites), les Héraultais ont difficilement acquis leur victoire (31-30) sur Tremblay-en-France mercredi soir qui faisait suite déjà à une victoire obtenue d’un but samedi dernier en Russie face au Chekhovskie Medvedi (33-34).

Samedi les Montpelliérains feront face aux Allemands de Rhein-Neckar (défaite en ouverture de la Ligue des Champions, 35-24) avant d’aller défier Paris à Coubertin mercredi prochain puis, huit jours après, les champions de France de Dunkerque seront en face. Si on ajoute le déplacement en Slovénie pour affronter Cejle, le 06 décembre, c’est un programme gargantuesque qui attend Mathieu GRÉBILLE et ses coéquipiers.« Jusqu’à présent, on a fait exactement ce qu’il fallait. Dans une période très courte nous avons en effet des matchs décisifs et l’objectif est de concrétiser tout le travail accompli depuis le début de la saison. Si à l’inverse on n’obtenait pas de résultats, cela gâcherait le chemin parcouru. »

Défaits par Paris lors de la demi-finale du Trophée des Champions, en tout début de saison, Montpellier réalise un parcours presque parfait dans l’hexagone avec un seul match nul concédé à Cesson-Rennes pendant que ses principaux concurrents ont tous subi au moins trois défaites (Paris et Saint-Raphaël) et même quatre pour le champion sortant, Dunkerque. « Nous sommes concentrés sur nos résultats. On va essayer de battre Paris et Dunkerque mais on s’attend bien évidemment à des matches difficiles. On sait simplement qu’on rivalisera avec ces deux équipes là et on veut s’inscrire dans ce qu’on réalise depuis le début de l’année. » Avec quatre points d’avance sur les Parisiens et six sur les Dunkerquois, Montpellier campera à la première place au moins jusqu’au déplacement à Toulouse pour clôturer l’année 2014, le 17 décembre. « OK, pour l’instant nous avons une certaine avance mais une erreur peut arriver. Le championnat est très relevé, pour preuve les erreurs de parcours de Paris et de Dunkerque. Pour notre part nous avons sauvé les meubles avec un nul à Cesson et une victoire de justesse avant-hier soir Tremblay. » Et l’arrière gauche d’espérer « conserver cette avance le plus longtemps possible. »

En Ligue des Champions, les Héraultais pointent actuellement à la 4e place d’un groupe C très relevé. « La poule est très dense, on le savait depuis le départ. La situation est compliquée mais nous avons l’avantage d’avoir les cartes en mains. L’équation est simple mais difficile à concrétiser. Nous avons été capables d‘élever notre niveau de jeu mais nous devons mieux négocier le money-time. On aurait pu gagner des points à Veszprem alors que nous n’étions pas forcément attendus à ce niveau là. Face au Vardar, la victoire nous a glissée entre les doigts. »

Après cette première partie de saison haletante, Mathieu espère disputer le Mondial au Qatar. Appelé en équipe de France en novembre 2012, le Martiniquais est devenu champion d’Europe en janvier dernier.« C’est très simple, je ne considère pas que ma place est acquise. Il y a un sélectionneur et le choix repose entre ses mains. Et telle une profession de foi, de rappeler sa mission : Mon rôle est jouer et de me donner à fond, de me concentrer sur la performance, avec mon équipe en club. Idem en équipe de France. » À 23 ans, il est sur le chemin de la maturité mais se considère encore comme un « jeune joueur qui a des choses à apprendre et à travailler. C’est la régularité qui est la marque des très grands joueurs, leur capacité à répéter les grandes performances et à ne pas redescendre en dessous d’un certain niveau. J’estime devoir progresser encore en défense, aussi en attaque, être capable si je ne suis pas en réussite de mettre mes coéquipiers dans de bonnes dispositions. Le mental et l’expérience sont précieux pour choisir le bon moment où on doit jouer les bons coups. » Des bons coups et des opportunités nombreuses à transformer lors des ultimes joutes de 2014 avant de certainement retrouver l’équipe de France (un groupe d’une vingtaine de joueurs) pour la préparation au Mondial.


LIGUE DES CHAMPIONS
Groupe C : 29.11.2014 à 21h00 : Montpellier Agglomération HB – Rhein-Neckar (All)

Groupe D : 
30.11.2014 à 16h50 : Aalbord (Dan) - Dunkerque HB Grand Littoral

Groupe A : 
30.11.2014 à 19h00 : Paris SG HB – HC Metalurg (Rou)

 

Commentaires

Recherche d'un entraineur ou accompagnateur et Le forum des associations 1 mois
+16 Féminines et 3 autres 1 mois
Tournoi de fin d'année 17.06.2017 : nouvelles photos 1 mois
Tournoi de fin d'année 17.06.2017 1 mois
Les courageuses du FHBC au COLOR ME RAD et 8 autres 3 mois
Tournoi familial annuel du FHBC 3 mois
Informatique 9 mois
Un nouveau professionnel à nos portes 9 mois
Bonnes Fêtes ! 9 mois
Nos équipes : nouvelles photos 9 mois
Nos équipes 9 mois
Novembre 2016 : nouvelles photos 9 mois
Novembre 2016 9 mois
17-32
+16 Masculins / Saint Jean 11 mois
+16 Masculins / Saint Jean et 2 autres : résumés des matchs 11 mois

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Entraîneurs
  • 16 Joueurs
  • 6 Supporters